Le vendredi soir

Soirée Destivelle

image

20h15 - 22h45

Catherine Destivelle, "meilleure alpiniste de sa génération" et plusieurs fois championne du monde d’escalade, nous fait l'honneur de sa présence pour cette AG.

Nous sommes heureux de vous inviter à la rencontrer lors d’une conférence-débat à partir de 20h15 le vendredi soir. Dédicaces en fin de soirée jusqu'à 22h45.

Cette soirée est gratuite et réservée aux cafistes et à leurs proches.

Catherine Destivelle sera présente tout le weekend sur son stand.

Parisienne, Catherine Destivelle s’initie très jeune à l’escalade dans la forêt de Fontainebleau. À 15 ans elle y réussit les rochers les plus difficiles. À 17 ans, durant ses week-ends de lycéenne, elle multiplie les plus grandes ascensions dans les Alpes. Vers 20 ans, elle se consacre à son métier de kinésithérapeute, mais cinq ans plus tard le goût de l’escalade reprend le dessus ; elle participe aux compétitions internationales d’escalade. Entre 1985 et 1988, elle est considérée comme la meilleure grimpeuse du Monde. À partir de 1990, elle opère un retour à la haute montagne avec une série d’ascensions et d’exploits dont l’ascension en hiver et en solitaire des 3 faces les plus mythiques des Alpes, l’Eiger, les Grandes Jorasses, le Cervin, qui font d’elle la plus brillante alpiniste de l’histoire.

Principales ascensions :

  • En 1990 elle grimpe en libre avec Jeff Lowe la voie des Yougouslaves sur la Tour sans nom aux tours de Trango dans le Karakoram, Pakistan puis gravit en solo le pilier Bonatti aux Drus en 4 heures.
  • juin 1991 elle ouvre une nouvelle voie en solitaire dans la célèbre face ouest de Drus. Cette ouverture durera 11 jours.
  • août 1992, tentative avec Jeff Lowe de l’arrête Nord du Latok I (Karakoram, Pakistan), voie toujours invaincue à ce jour.
  • mars 1992 , elle gravit en solo et en hiver, la mythique face nord de l’Eiger en 17 heures par la voie Heckmair ;
  • En été 1993, elle tente en compagnie d’Erik Decamp de gravir en style alpin, le pilier ouest du Makalu, 8481 mètres,
  • mars 1994, première répétition de la voie Bonatti face nord du Cervin, ascension en solo hivernale;
  • En 1994, avec Érik Decamp, reprise de l’itinéraire Kurtyka-Loretan-Troillet sur la face sud du Shishapangma, 8013 mètres, au Tibet.
  • En 1996, première ascension avec Érik Decamp du Peak 4111 « sans nom » (4 160 m) dans la chaîne Ellsworth en Antarctique. Un accident l’oblige à rentrer plus tôt que prévu de cette expédition.
  • juin 1999, Catherine réussit l’ascension en solitaire de la voie Brandler-Hasse en face nord de la Cima Grande dans les Dolomites. Catherine était à nouveau la première femme à réaliser cette ascension en solo.
    Elle est encore à ce jour la seule femme à avoir vaincu en solitaire les Grandes Jorasses, le Cervin et la face nord de l’Eiger.
CLUB ALPIN FRANCAIS TOURAINE
MAISON DES SPORTS DE TOURAINE
RUE DE L AVIATION
37210  PARCAY-MESLAY
Permanences :
02 47 29 18 49
Agenda